Publié le
21 février 2022
Partager
  • Pluralisme
  • Télévision
  • Radio

L'élection présidentielle 2022

L’élection présidentielle 2022 se déroulera :

  • Le dimanche 10 avril 2022 (premier tour)
  • Le dimanche 24 avril 2022 (second tour)

En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Saint-Barthélemy, à Saint-Martin et en Polynésie française, les électeurs voteront les samedis 9 et 23 avril.

Début de la période électorale

Pour les médias audiovisuels, la période électorale de l’élection présidentielle 2022 a débuté le 1er janvier 2022.

Télévisions et radios doivent désormais décompter les temps d’antenne et les temps de parole des candidats, déclarés et présumés, et communiquer leurs relevés à l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, l’Arcom, qui les vérifie.

L’Arcom met régulièrement en ligne sur son site Internet les tableaux des relevés des temps de parole.

Relevés des temps de parole et des temps d'antenne

Accédez aux relevés des temps de parole et des temps d'antenne.

La recommandation de l'Arcom instaure trois périodes successives

Image
Illustration étude et données. Une femme analyse un diagramme en barre

Première période

 

Une première période allant du 1er janvier 2022 jusqu’au 7 mars, veille du jour de la publication de la liste des candidats établie par le Conseil constitutionnel : durant cette période, les diffuseurs veillent à l’équité des temps de parole et des temps d’antenne des candidats et de leurs soutiens.

Image
Illustration loupe et données

Seconde période

 

Une seconde période allant du 8 mars, jour de la publication au Journal officiel de la liste des candidats établie par le Conseil constitutionnel jusqu’à la veille de l’ouverture de la campagne électorale : l’équité des temps de parole et des temps d’antenne entre les candidats et leurs soutiens doit être respectée dans des conditions de programmation comparables.

Image
Photo d'illustration représentant un plateau de télévision lors d'une émission politique.

La période de la campagne électorale

 

La période de campagne électorale proprement dite en vue des deux tours du scrutin, définie à l’article L. 47 A du code électoral ; les services de télévision et de radio doivent respecter l’égalité des temps de parole et des temps d’antenne dans des conditions de programmation comparables.

Le rôle de l'Arcom pour l'élection présidentielle 2022

L'Arcom, l'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, veille au respect du pluralisme politique, fondement de notre démocratie. L’article 16 de la loi du 30 septembre 1986 prévoit que : « Pour la durée des campagnes électorales, le régulateur adresse des recommandations aux éditeurs de services de radio et de télévision autorisés ou ayant conclu une convention en vertu de la présente loi ».

En application de ce texte, l'Arcom adopte une recommandation qui a pour objet de compléter, pour le scrutin, les dispositions de la délibération du 4 janvier 2011 relative au principe de pluralisme politique dans les services de radio et de télévision en période électorale.

Recommandation du 6 octobre 2021 aux services de communication audiovisuelle en vue de l’élection du Président de la République

 

Vidéo : Tout comprendre aux règles de temps de parole de l'élection présidentielle 2022.

 

 

Publications des parrainages

Le Conseil Constitutionnel veille "à la régularité de l'élection du Président de la République. Il examine les réclamations et proclame les résultats du scrutin". Deux fois par semaine, le mardi et le jeudi, le Conseil Constitutionnel publie les parrainages validés pour chaque candidat, sur un site Internet dédié.

Contrôle de la campagne électorale

La mission de la Commission nationale de contrôle de la campagne électorale en vue de l'élection présidentielle (CNCCEP) est de veiller, de manière générale, à ce que les candidats bénéficient des mêmes facilités de la part de l'État pour la campagne électorale.

Contrôle des comptes de campagne

La Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) contrôle les comptes de campagne des candidats à l'élection présidentielle. 

Sur le même sujet

Image
Image d'illustration. France diversité pluralisme. Carte de la France et drapeau français
Publié le
30 décembre 2021

Élection présidentielle 2022 : Le rôle de l'Arcom

L'Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique, l'Arcom, a pour mission de veiller au respect, par les radios et les télévisions, des dispositions de la loi du 30 septembre 1986 dont, en particulier, celles relatives au pluralisme politique.
  • Pluralisme
  • Télévision
  • Radio