Publié le
29 juin 2022
Communiqué de presse

A l’initiative de CyberTaskForce, l’Arcep, l’Arcom et la CNIL sortiront les crampons le 6 juillet prochain à l’occasion de la deuxième édition du match de football en faveur du 3018, le numéro national d’assistance des enfants, des adolescents et des parents, victimes ou témoins de violences numériques. Cette deuxième édition, qui aura lieu au Parc des Princes, sera marquée par la présence de Charlotte Caubel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre chargée de l’Enfance, Marie-Laure Denis, présidente de la CNIL, Laure de La Raudière, présidente de l’Arcep et Roch Olivier Maistre, président de l’Arcom.

Aujourd’hui, en France, un enfant reçoit son premier appareil numérique en moyenne à l’âge de 10 ans. D’après un rapport du Sénat, 6 à 10 % des élèves subiraient une forme de harcèlement au cours de leur scolarité et un quart des collégiens serait confronté à du cyberharcèlement. Selon l’Association e-Enfance/3018, ce sont 20% des 8-18 ans qui déclarent avoir déjà été confrontés au cyberharcèlement. La crise sanitaire, marquée par une très forte augmentation du temps d’exposition aux écrans, a rendu la situation d’autant plus préoccupante. 

Dans ce contexte, une prise de conscience collective s’impose. Ainsi, l’Arcep, l’Arcom et la CNIL ont souhaité apporter leur soutien au 3018, le numéro national contre le cyberharcèlement.

Tiers de confiance auprès des réseaux sociaux pour signaler et faire supprimer des contenus préjudiciables en quelques heures, le 3018 accompagne les adolescents, les parents et les professionnels sur toutes les questions liées aux usages numériques des jeunes. Conventionné avec le Ministère de l’Education nationale, la plateforme officielle de signalement “Pharos” (internet-signalement.gouv.fr), la Gendarmerie nationale, le ministère de la Justice et le 119-Enfance en danger, le 3018 est au cœur du dispositif de la protection de l’Enfance sur Internet. Il est le partenaire des acteurs numériques institutionnels et des autorités indépendantes, notamment le CSA, la CNIL, Hadopi, le Défenseur des Droits ou encore l’ANJ.

Pour défendre cette initiative et se mobiliser contre les violences numériques, plusieurs personnalités seront sur le terrain : Rémi Cardon, sénateur de la Somme, Antoine Clamaran, DJ international, Jawad El Hajri, ancien footballeur professionnel, Sébastien Garnault, fondateur de la CyberTaskForce, Céline Hervieu, conseillère de Paris chargée de la Petite enfance, Philipp Aelis, DJ professionnel, Pierre-Alain Raphan, ancien député - capitaine de l'équipe, Rachid Temal, sénateur du Val-d’Oise, …

 

À  propos du 3018
Gratuit, anonyme et confidentiel, le 3018 est le numéro national pour les victimes de violences numériques. C’est le point d’entrée unique pour signaler toute situation de harcèlement et assurer une prise en charge globale et rapide de la victime. Son équipe, composée de professionnels, juristes, psychologues et experts numériques, est joignable du lundi au samedi de 9h00 à 20h00. Partenaire de confiance des réseaux sociaux, le 3018 peut faire supprimer des contenus en moins d’une heure. Il est conventionné avec le Ministère de l’Education nationale, le Ministère de la Justice, le 119 Enfance en danger, la Police et la Gendarmerie pour réaliser des signalements prioritaires. Il est en lien avec le réseau des Maisons des Adolescents pour orienter vers un éventuel suivi psychologique. Le 3018 conseille les victimes dans leurs démarches pour porter plainte, le cas échéant. Le 3018 est opéré par l’Association e-Enfance dans le cadre du programme Safer Internet de la Commission européenne. Le service est également disponible via l'application 3018 anti-harcèlement.

À propos de l’Arcom
L’Arcom est une autorité publique indépendante garante de la liberté de communication. Elle a notamment pour mission de permettre l’accès des publics à une offre audiovisuelle pluraliste et respectueuse des droits et libertés, de défendre la création et de contribuer à la lutte contre les contenus illicites et problématiques sur internet.

À propos de l’Arcep
L’Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse, arbitre expert et neutre au statut d’autorité administrative indépendante, est l’architecte et le gardien des réseaux d’échanges internet, télécoms fixes, mobiles et postaux en France.

À propos de la CNIL
Dans l’univers numérique, la Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) est le régulateur des données personnelles. Elle accompagne les professionnels dans leur mise en conformité́ et aide les particuliers à maitriser leurs données personnelles et exercer leurs droits.

À propos de la CyberTaskForce
La CyberTaskForce est initiative privée qui répond aux besoins du terrain en initiant un dialogue public-privé constructif autour de la confiance numérique : confiance dans les réseaux, confiance dans les usages, confiance dans les services. Cette force de travail est une plateforme de partage d’information et de discussion à haut niveau sur les menaces numériques. Initiés et non-initiés vont ainsi se retrouver 8 fois dans l’année pour partager leurs expériences afin d’apporter leur part à la construction d’une société numérique de confiance.

 

Communiqué de presse