Publié le
06 mai 2022
Partager
  • Pluralisme
  • Télévision
  • Radio

Les élections législatives servent à élire les 577 députés qui siègent à l'Assemblée nationale. Les sièges sont répartis à raison de :

  • 558 pour les départements,
  • 8 pour la Nouvelle-Calédonie et les collectivités d'outre-mer,
  • 11 pour les Français de l'étranger.

Un député est un parlementaire qui représente, à la fois, sa circonscription et la nation toute entière. Les députés votent les lois et contrôle l'action du Gouvernement. Pour en savoir plus sur le rôle de l'Assemblée nationale, suivez ce lien.

Les prochaines élections législatives auront lieu :

  • en métropole les dimanches 12 et 19 juin 2022 ;
  • Polynésie française : les 4 et 18 juin 2022 ;
  • zone Amérique et Caraïbes : les 4 et 18 juin 2022 ;
  • reste du monde : les 5 et 19 juin 2022 ;
  • Guadeloupe, Guyane, Martinique, St-Barthélémy, St-Martin, St-Pierre-et-Miquelon :
    les 11 et 18 juin 2022.

Les députés sont élus au suffrage universel direct pour une durée de cinq ans. Le mode de scrutin est un scrutin uninominal majoritaire à deux tours. Un candidat peut être élu dès le premier tour si ce dernier réunit la majorité absolue des suffrages exprimés et un nombre de voix au moins égal au quart des électeurs inscrits dans la circonscription. Au second tour, la majorité relative suffit. En cas d’égalité de suffrages, le plus âgé des candidats est élu.

Les circonscriptions sont délimitées par le code électoral à l’intérieur de chaque département, en fonction de l’importance de la population. Chaque département contient au moins une circonscription. Il y a autant de circonscriptions que de sièges à l'Assemblée nationale (577). Vous pouvez retrouver votre circonscription en suivant ce lien.

Les règles fixées par l'Arcom

Assurer le respect du pluralisme politique constitue l’une des missions essentielles confiées à l’Autorité de régulation de la communication audiovisuelle et numérique (Arcom) par le législateur. L’Arcom veille continuellement, pendant comme hors période électorale, au respect de l’expression pluraliste des courants de pensée et d’opinion par les éditeurs de services audiovisuels.

La recommandation de l'Arcom pour les élections législatives 2022

L'Arcom a adopté, le 30 mars 2022, une recommandation relative aux élections législatives (disponible ci-dessous en téléchargement) qui vient compléter sa délibération du 4 janvier 2011.

Cette recommandation s’applique à l’ensemble des services de radio et de télévision, quel que soit leur mode de diffusion par tout procédé de communication électronique, à compter du lundi 2 mai 2022 et jusqu’au jour où l’élection est acquise. Tous les éditeurs de services de radio et de télévision, à l’exception d’Arte et des chaînes parlementaires, sont ainsi tenus de respecter les règles définies par l'Arcom.

Toutes les émissions sont concernées (journaux et magazines d'information, autres émissions des programmes).

Elle ne s’applique pas aux services qui, exclusivement accessibles par voie de communication au public en ligne, sont consacrés à la propagande électorale des candidats ou des partis et groupements politiques qui les soutiennent.

 

Recommandation du 30 mars 2022 de l'Arcom aux services de radio et de télévision relative aux élections législatives des 12 et 19 juin 2022

Législatives 2022 : règle d'équité du temps de parole

Image
Illustration régie technique de télévision

Les médias audiovisuels doivent respecter la règle d'équité du temps de parole pour les élections législatives 2022. Les chaînes de télévision et les stations de radio décomptent les temps de parole des candidats et de leurs soutiens et accordent un temps de parole qui correspond à leur représentativité. La règle d'équité du temps de parole permet de faire respecter le pluralisme politique dans les médias audiovisuels.

Si le sujet traité concerne un enjeu national, chaque personnalité politique bénéficie d'un espace d'expression plus ou moins important en fonction :

  • du nombre d'élus qui composent son parti ;
  • des scores obtenus lors des récentes élections ;
  • des sondages récents ;
  • ou de sa contribution à l'animation du débat électoral.

Si le sujet traité concerne un enjeu local, la chaîne ou la station doit veiller à ce que les autres candidats ou leurs soutiens bénéficient d'une présentation et d'un accès équitable à l'antenne. Leur représentativité est calculée au regard :

  • des derniers résultats aux législatives ;
  • des élections récentes ;
  • des sondages ;
  • de leur contribution au débat électoral.

 

Transmission et publication des relevés de temps de parole

Les services de télévision et de radio transmettent par voie électronique à l'Arcom le décompte des temps de parole des candidats, des partis et groupements politiques et de leurs soutiens relevés dans leurs programmes.

La transmission des données s'effectue aux dates suivantes :

Législatives 2022 : Périodes de transmission

Période

Période relevée

Dates de transmission

1er tour de scrutin

du 2 au 13 mai

16 mai

 

du 2 au 27 mai

30 mai

 

du 2 mai au 3 juin

En Polynésie française du 2 mai au 2 juin

6 juin

 

Du 2 mai au 10 juin

En Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon du 2 mai au 9 juin

13 juin

2nd tour du scrutin

Du 13 au 17 juin

En Polynésie française du 5 au 16 juin

En Guadeloupe, Guyane, Martinique, Saint-Barthélemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon du 12 au 16 juin

20 juin

Relevés des temps de parole

Télévisions : chaînes généralistes

Image
Logo de TF1

TF1

Image
Logo de France 2

France 2

Image
Logo de France 3

France 3

Image
Logo de Canal+

Canal+

Image
Logo de France  5.

France 5

Image
Logo M6.

M6

Image
logo de C8

C8

Image
Logo de TMC.

TMC

Image
Logo de TV Monde

TV5 Monde

Image
Logo de RMC Découverte.

RMC Découverte

Image
Logo de RMC Story

RMC Story

Télévisions : chaînes d'information

Image
Logo de BMFTV

BFMTV

Image
Logo de CNews

CNews

Image
Logo de LCI

LCI

Image
Logo de France info.

France Info

Image
Logo de France 24

France 24

Image
Logo de Euronews.

Euronews

Radios

Image
Logo de France Inter

France Inter

Image
Logo de France info.

France Info

Image
Logo de France Culture.

France Culture

Image
logo de RFi

RFI

Image
Logo de RTL.

RTL

Image
Logo d'Europe 1

Europe 1

Image
Logo de RMC radio

RMC

Image
Logo de BFM Business

BFM Business

Image
Logo de Radio Classique

Radio Classique

Image
Logo de Sud Radio

Sud Radio

ACCÉDEZ AUX DONNÉES BRUTES DES TEMPS DE PAROLE

Dans une volonté de transparence et afin de faciliter la réutilisation des données brutes recueillies auprès des chaînes de télévision et de radio, l'Arcom vous invite à télécharger, sur un seul fichier, l'intégralité des relevés des temps de parole des candidats et de leurs soutiens et ce, sur tous les services.

Pour accéder aux données brutes des temps de parole suivez ce lien.

 

 

 

Clips de campagne : dates et ordre de passage

L’Arcom a procédé, à son siège, en présence des représentants dûment mandatés par les partis ou groupements politiques, au tirage au sort destiné à fixer les dates et l’ordre de passage des émissions de la campagne électorale.

Lutte contre la manipulation de l'information

Image
Règles d'utilisation des plateformes en ligne.

Les mesures prises par les plateformes en ligne

Les grandes plateformes de partage de contenus ont acquis un rôle majeur dans les processus démocratiques. Il est désormais essentiel qu’elles fassent preuve de transparence sur les mesures qu’elles prennent pour lutter contre les phénomènes de manipulation de l’information notamment à l’occasion de scrutins électoraux majeurs.

L'Arcom a pour mission de contribuer à la lutte contre la manipulation de l’information. Dans ce cadre, elle établit la liste des moyens mis en place par les plateformes dans la période précédant les élections législatives françaises de 2022.

L'accessibilité des programmes en vue des élections

Image
Illustration. Personne âgée

L'Arcom encourage l’inclusion et la participation active au processus démocratique de tous les citoyens. Pour cela, les chaînes rendent leurs programmes accessibles, notamment aux personnes présentant une déficience auditive ou visuelle. 

Concernant les programmes consacrés à l’actualité électorale et diffusés aux heures de forte audience, les principales chaînes nationales doivent favoriser l’accès (par sous-titrage ou langue des signes) des personnes sourdes ou malentendantes. Les autres éditeurs de services de télévision sont tenus de favoriser l'accès, par sous-titrage ou langue des signes, des personnes sourdes ou malentendantes aux principaux programmes consacrés à l'actualité électorale aux heures de forte audience et s'efforcent en particulier de rendre accessible la retransmission des débats organisés entre des candidats.